Une Commission municipale pour superviser la revitalisation du Bourg

La Municipalité a décidé de créer une Commission municipale consultative dédiée à la supervision et la coordination des mesures de revitalisation du Bourg.

Durant toute l’année 2017, une étude sur la revitalisation du bourg a été menée par le Réseau Vieille Ville de l’ASPAN (association suisse pour l’aménagement national, aujourd’hui rebaptisée « EspaceSuisse ») au travers d’une démarche participative. Après une séance d’information publique pour présenter à la population un premier diagnostic de la situation de notre centre-ville, un questionnaire a été remis aux propriétaires et aux commerçants du bourg. Ce sondage a été suivi par la tenue de deux ateliers, le premier regroupant les propriétaires, le second les commerçants, pour débattre de quelques thématiques soulevées par les réponses reçues et le diagnostic des consultants.

Vers une stratégie de revitalisation

Cette démarche a abouti à la rédaction d’un rapport contenant la stratégie de revitalisation du bourg. Cette dernière souligne l’importance d’une politique urbaine dédiée spécifiquement au centre-ville et préconise une série de mesures stratégiques visant à sa revitalisation. Ce document a fait l’objet d’une présentation publique en décembre 2017.

De la stratégie à l’action

Pour donner suite à cette étude et pour concrétiser la mise en œuvre des mesures préconisées, la Municipalité a décidé en mars 2018 de créer une Commission municipale du Bourg. Cette commission consultative permanente a pour but d’intégrer différents acteurs-clés pour permettre l’élaboration concertée et le suivi des mesures concrètes qui toucheront le bourg et ses habitants. Parmi de nombreuses thématiques qui pourront être abordées, comme les espaces publics, la sécurité, le stationnement, l’animation, l’économie ou la mobilité, la Municipalité souhaite travailler en priorité sur la transformation du bourg en une zone de rencontre, mesure phare de cette stratégie.

La première séance de la Commission du Bourg a permis de définir quelques thèmes prioritaires. Cette classification va permettre à la Municipalité d’établir une feuille de route :

  1. Instaurer une zone de rencontre dans le Bourg (zone 20 km/h, piétons prioritaires, stationnement limité)
  2. Améliorer les cheminements piétons entre le Bourg et le lac
  3. Renforcer le rôle de centralité du Bourg
  4. Offrir des places de stationnement en périphérie immédiate du Bourg
  5. Réaménager la Grand-Rue
  6. Conserver l’administration communale dans le Bourg

Prochaines étapes ?

Pour la Municipalité, la prochaine étape consiste à mettre sur pied un groupe de travail interne composé du service des travaux et de la police administrative, afin d’établir un avant-projet de zone de rencontre dans le périmètre du Bourg, soit la Rue des Pressoirs, la Grand-Rue, la Rue des Fortifications, la Rue de la Bourgogne, la Rue des Anciennes-Postes et les ruelles perpendiculaires. Il existe en effet de nombreuses contraintes légales et techniques et des réaménagements des chaussées devront être effectués.

Cet avant-projet sera mis en consultation auprès de la Commission du Bourg et des services du canton. En cas de validation par toutes les instances, il sera dès lors possible d’exécuter le projet et d’en assurer un suivi. Il s’agit peut-être, en fonction des coûts de réalisation, de passer par une décision du Conseil communal pour l’obtention d’un crédit d’investissement.